Niveau BA

 

Enseignement de la langue française (9 KP)

Pour la langue, le Grundstudium met en place des compétences spécifiques, indispensables au bon déroulement des études de français.

- les cours Grammaire pour le niveau C1 I et II (1er et 2ème semestre ; 3 KP chacun) sont destinés à affermir et à approfondir les connaissances acquises au gymnase pour atteindre un niveau élevé de compétences et d’analyse grammaticales. Ces cours sont à la fois théoriques et pratiques.

- le cours Renforcement de l’expression écrite et orale (3ème semestre; 3 KP) développe les compétences de production à l’oral et à l’écrit

 

Les étudiants ayant un bac français, une maturité de Suisse Romande ou qui sont parfaitement bilingues ont la possibilité de se faire dispenser, en partie ou entièrement, de ce module du Grundstudium. La dispense est accordée sur la base des résultats d'un test initial obligatoire. En cas de dispense, les 9 KP devront cependant être compensés par d’autres cours du departement de langues et littératures modernes.

 

Langue française pour étudiants avancés (3 KP)

Le bloc Langue française pour étudiants avancés (3 KP) du Aufbaustudium forme un seul module, avec des enseignements qui visent tous à développer des compétences spécifiques à la communication scientifique :

- Ecriture créative et argumentation (3KP)

- Traduction (3KP)

- Compte rendu et synthèse (3KP)

- Préparation au travail de séminaire (dont recherche bibliographique) (3KP)

Les étudiant-e-s doivent suivre au moins l'un de ces quatre cours, au choix, mais peuvent également en valider plusieurs au titre du Komplementärbereich.

 

Niveau MA

 

Au sein de la spécialisation, les étudiants peuvent choisir de cumuler entre 0 et 4 KP dans le domaine de l’approfondissement des compétences en langue française.

Les cours de langue proposés en Master concernent des compétences avancées au service du travail scientifique: y sont exercées des compétences en argumentation et en rédaction scientifique. En outre, ces cours permettent de renforcer la capacité à gérer des textes complexes, comme lors de l’établissement de transcriptions de données orales avec traductions et gloses et de l’établissement d’éditions critiques.